Sans titre

Reconnaissance nationale de la fibromyalgie


Question écrite n° 26442 de M. Philippe Darniche (Vendée - NI)
* publiée dans le JO Sénat du 01/03/2007 - page 437
M. Philippe Darniche attire l'attention de M. le ministre de la santé et des solidarités sur la situation - médicalement douloureuse et socialiement pénible - des patients atteints de fibromyalgie. Cette maladie, rare et encore mal connue, se caractérise par des douleurs musculaires constantes associées à un état de fatigue intense. Cette pathologie qui oblige parfois les malades à cesser complètement leur activité professionnelle, limitant tout lien social, est source durable d'exclusion. La lenteur du diagnostic de la fibromyalgie entraîne une prise en charge tardive et partielle, pour la plupart des cas, par la COTOREP et la Sécurité sociale. A la souffrance physique s’ajoute dès lors une profonde souffrance morale liée à la non reconnaissance de cette maladie, à l’isolement qui l'accompagne, aux nombreux problèmes d’ordre financier (soins thérapeutiques coûteux, perte d’emploi, changement de logement), laissant le malade dans un grand désarroi, tout particulièrement s'il est seul à affronter la maladie. C’est pourquoi, il lui demande de bien vouloir lui indiquer quelles mesures il entend prendre en faveur d’une meilleure reconnaissance de cette maladie et pour une prise en charge rapide et totale des soins par les organismes administratifs de la santé publique (COTOREP, Sécurité sociale).
En attente de réponse du Ministère de la santé et des solidarités
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×