Sans titre

L'huile d'olive aurait potentiellement des propriétés anti-douleur


PARIS (AFP) - L'huile d'olive extra-vierge, en dehors des vertus nutritives qu'on lui reconnait déjà, contiendrait de surcroît un élément que l'on retrouve dans l'ibuprofène, un anti-inflammatoire, selon une recherche publiée dans la revue Nature jeudi.

Cet élément est désigné sous le vocable d'oleocanthal. A une certaine concentration, c'est une substance dont l'âcreté est irritante pour la gorge. Elle inhiberait la manifestation de la douleur selon le même processus que l'ibuprofène, en dépit d'une composition chimique différente, selon Paul Bresling et son équipe du Monell Chemical Senses Center, de Philadelphie (USA).

Les chercheurs ont établi qu'une dose quotidienne de 50 grammes d'huile d'olive vierge fraîchement pressée, équivaut à environ 10% de la dose d'ibuprofène recommandée pour calmer la douleur chez l'adulte.

Même si elle ne soigne pas une migraine, une consommation régulière d'huile d'olive peut conférer les avantages à long terme du recours à l'ibuprofène, comme la réduction du risque de certains cancers. Ceci pourrait contribuer à expliquer les mérites généralement attribués au régime méditerranéen, riche en huile d'olive.
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site